Comme un air de vacances

Bonjour !

J’ai mis du temps à écrire cet article, sûrement parce que la trilogie L’été où je suis devenue jolie de Jenny Han compte énormément pour moi. Je l’ai découverte pour la première fois quand j’étais au lycée, en seconde il me semble. C’était une période où je lisais moins, où je passais bien trop de temps à surfer sur internet. Pourtant, j’ai dévoré le premier tome durant la nuit et j’ai tout de suite voulu lire la suite. 

Belly, Steven et leur mère retrouvent chaque été leurs amis de longue date, les Fisher, Susannah et ses enfants Conrad et Jeremiah, dans la maison d’enfance de celle-ci. Au programme : plage, piscine, centre commercial, restaurant, profiter et rire aux éclats. Seulement, l’été de ses 16 ans, Belly n’attire plus la même attention que les années précédentes sur elle. Elle est devenue une jeune fille et tout le monde s’en rend compte. Ce n’est d’ailleurs pas le seul bouleversement que vont connaître les enfants et leur mère cet été-là. Quelque chose de sombre pourrait arriver et leur gâcher une partie de leurs vacances…

Étant très nostalgique et mélancolique, je crois qu’une part de moi aurait aimé vivre et grandir auprès de Belly, Conrad, Jeremiah et Steven. Passer mes étés dans une grande maison de vacances bordant la plage. Vivre une amourette estivale. Profiter de la piscine une longue partie de la nuit pour se retrouver avec soi-même et les étoiles. Être la petite sœur de quelqu’un. Je pense que c’est pour ça que cette trilogie me touche à ce point. 

C’est la troisième ou quatrième relecture que je fais de L’été où je suis devenue jolie et ça me plaît toujours autant. L’addiction est toujours présente, tout comme les sourires et les larmes provoqués par cette fabuleuse histoire. Je ne vais pas vous cacher qu’elle est un peu “girly”, mais je la trouve parfaite pour ressentir des émotions, pour faire rêver, pour changer les idées, pour s’évader. Je suis sans doute biaisée par l’adolescente que j’ai été, mais les amateurs de romance adolescente seront comblés par cette trilogie, j’en suis sûre. Et puis j’adore les histoires qui déclenchent chez moi 36 000 émotions différentes, je suis très sentimentale. 

D’ailleurs, quelques citations tirées des premier et troisième tomes que je trouve très parlantes et justes :

“Je détestais qu’on me montre du doigt, quand je rêvais seulement d’être comme eux.”

Nous avons parfois envie de nous confondre avec ceux que l’on admire et quand une personne nous met à part, cela peut parfois être rageant ou blessant. 

“Il ne me facilitait vraiment pas la tâche : c’était impossible de ne pas l’aimer, lorsqu’il était adorable. Soudain je me rappelais pourquoi je l’aimais.

Je me rappelais tout.”

C’est souvent cela quand on pense avoir oublié quelqu’un qui a énormément compté pour nous, on ne cesse de se rappeler à quel point on a tenu cette personne quand on la voit faire ou dire quelque chose de beau.

“Je me suis demandé si les amours d’enfance mourraient toujours ainsi, lentement d’abord, dans un sanglot, avant de s’évanouir comme ça, d’un coup.”

Pas réellement de commentaire à faire sur celle-ci, je la trouvais juste belle. 

“Comment regretter l’une des plus belles nuits de sa vie ? Impossible. On se souvient de chaque mot, de chaque regard. Et même lorsque ça se met à faire mal, on continue à se souvenir.” 

Tellement difficile de se remémorer des choses qui nous apportent à la fois bonheur et tristesse. C’est souvent lié à quelqu’un que l’on appréciait particulièrement et il est parfois difficile de réaliser qu’il n’y a plus le même contact qu’auparavant. 

Bref, cette trilogie ne cessera jamais de me plaire et de me faire ressentir toutes les émotions possible. C’est l’une de mes histoires préférées et je ne me lasserai jamais de la relire. 

Avez-vous, vous aussi, des bouquins que vous adorez encore et encore redécouvrir ? Si oui, lesquels ? Et est-ce que cette trilogie vous tente ? Vous l’avez peut-être déjà lue ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout !

Cela me ferait un grand plaisir que vous partagiez tout cela avec moi, car c’est un des articles qui me tiennent le plus à coeur. 

Merci d’avance, 

~ Booksvarden ~ 

4 commentaires sur “Comme un air de vacances

  1. les mots que tu utilises pour parler de cette trilogie sont vraiment jolis et me font chauds au cœur. je ne l’ai pas lue, mais j’admets que tu me tentes (bien que ce ne soit pas mon genre de prédilection!!)
    la saga qui me met dans tous mes émois, c’est forcément harry potter… je ne me lasse jamais de lire et relire les 7 tomes, de me plonger au cœur des aventures des sorciers et de découvrir chaque fois plus les personnages.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir ! Si tu la lis un jour, tu me donneras ton avis alors, en espérant que ça te plaise !
      Ah oui Harry Potter… entièrement d’accord avec toi ! C’est ma saga coup de cœur aussi

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s